A quoi se préparer lorsque votre enfant débute la puberté

signes de la puberté

Lorsque votre enfant atteint la puberté, son corps atteint la maturité sexuelle. Le corps de votre enfant va subir de nombreux changements à cette période.

La puberté commence souvent chez les filles vers l’âge de onze ans.

Toutefois, elle peut commencer dès l’âge de 6 ou 7 ans. Les garçons commencent à avoir une puberté vers l’âge de 12 ans.

Elle peut commencer dès l’âge de neuf ans. Le processus de la puberté dure plusieurs années.

La plupart des filles atteignent la ménarche vers l’âge de 14 ans. La plupart des garçons atteignent l’âge adulte à l’âge de 15 ou 16 ans.

Un chemin vers une meilleure santé

Parler de manière positive à votre enfant des changements qu’il implique et de ce qu’il doit anticiper l’aidera à mieux vivre la puberté.

Informez votre enfant que ces changements sont normaux. Proposez également d’aider votre enfant.

Apprenez à votre enfant à appliquer correctement un déodorant. Lorsque vous achetez le premier soutien-gorge ou les premiers articles de soins féminins de votre fille, invitez-la à vous accompagner.

Lorsque les événements suivants se produisent, votre enfant est entré dans la puberté :

Les événements pour les filles

  • Ses seins commencent à se former
  • Elle développe des poils dans la région pubienne, sur les jambes et sous les aisselles
  • Elle a ses premières règles
  • Elle peut avoir des boutons

Les événements pour les garçons

  • Son pénis et ses testicules grossissent
  • Il développe des poils dans la région génitale, sur son visage et sous ses aisselles
  • Il développe un peu de tissu mammaire
  • Son teint devient plus profond
  • Ses muscles deviennent plus forts
  • Il peut avoir de l’acné

Il est fréquent que les symptômes de la puberté n’apparaissent pas simultanément. Par exemple, certaines femmes peuvent commencer à montrer des signes de puberté très tôt, mais échouer plus tard dans le développement de leurs seins.

Certains garçons et certaines filles développent des poils pubiens et des aisselles avant de présenter d’autres symptômes de la puberté. Ces changements de tendance sont fréquents.

Soyez attentif aux premiers signes de puberté de votre enfant.

De plus, demandez à votre enfant de vous faire part de tout nouvel indicateur qu’il voit. Le pédiatre de votre enfant doit également être attentif à ces évolutions. Il est préférable d’emmener votre enfant chez le médecin pour un contrôle une fois par an à mesure qu’il grandit.

Le médecin peut suivre l’évolution de la puberté de votre enfant.

Ces visites sont également l’occasion pour votre enfant de parler avec le médecin des changements qui se produisent dans son corps.

Éléments à prendre en compte

La puberté peut survenir chez certains garçons et certaines filles beaucoup plus tôt ou plus tard que chez d’autres enfants. La puberté peut être héréditaire, qu’elle soit précoce ou tardive.

L’adolescence précoce

Il s’agit d’un cas de puberté précoce. Il s’agit généralement d’une variation de la puberté typique. Il peut cependant y avoir occasionnellement une explication médicale. Parlez-en à votre médecin si les testicules ou le pénis de votre fils grossissent avant l’âge de 9 ans ou si votre fille commence à développer du tissu mammaire et des poils pubiens avant l’âge de 7 ou 8 ans.

Retard de la puberté

Parfois, un problème médical entraîne un retard de puberté. Par exemple, la malnutrition peut y contribuer.

Chez les filles, les symptômes courants

Le tissu mammaire ne s’est pas développé à l’âge de 14 ans. Après le premier signe de tissu mammaire, pas de règles pendant au moins cinq ans.

Chez les garçons, les symptômes d’une puberté retardée

  • Les testicules ne se sont pas développés avant l’âge de 14 ans.
  • Des testicules et un pénis qui ne sont toujours pas complètement développés cinq ans après avoir commencé à présenter des symptômes de développement.
  • Si vous pensez que votre enfant présente un retard de puberté, consultez un médecin. Votre jeune sera examiné par le médecin.

Afin d’aider à déterminer la cause du retard, il pourra également prescrire divers tests.

Ces tests peuvent consister en :

  • Une surveillance du taux d’hormones par une analyse de sang.
  • Une radiographie du poignet pour surveiller la croissance osseuse.
  • Des études sur les chromosomes (gènes).
  • Un scanner ou une IRM de la tête pour vérifier la présence d’une lésion ou d’une tumeur au cerveau.

Il n’est pas toujours possible d’identifier la cause. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de suivre un traitement. Parfois, une raison est découverte. Ces cas sont généralement traitables. Par exemple, une thérapie hormonale peut être bénéfique si les niveaux d’hormones de votre enfant sont déréglés.

Altérations émotionnelles

Au début de la puberté, de nombreux garçons et filles ressentent une plus grande gamme d’émotions.

Une « tempête » d’émotions, allant de la colère au désespoir, peut parfois apparaître. Pour la première fois de sa vie, votre enfant peut avoir du mal à avoir confiance en lui.

Heureusement, vers la fin de la puberté, les émotions commencent à se stabiliser. La plupart du temps, les problèmes émotionnels de votre enfant pendant la puberté ne dureront pas.

Il convient de contacter immédiatement le médecin si l’humeur de votre enfant est plus préoccupante que prévu, s’il semble déprimé ou s’il a des idées suicidaires.