Bébé est constipé : que faire pour l’aider ?

constipation du bébé

On parle de constipation lorsque les selles sont dures et sèches, ou lorsqu’ils sont difficiles à évacuer. Parfois, un bébé peut avoir des selles molles fréquentes, ce qui peut indiquer une constipation.

Qu’est-ce qui est considéré comme normal ?

La consistance des selles de votre bébé est déterminée par les aliments qu’il consomme. De plus, elle varie avec le temps, au fur et à mesure de l’introduction des aliments solides et de la maturation du système digestif de votre bébé.

Certains parents craignent que leur bébé ne devienne constipé s’il ne fait pas ses besoins quotidiennement. Chez certains bébés, plusieurs jours peuvent s’écouler entre les selles, ce qui n’est généralement pas un problème.

Au début, les nourrissons allaités ont des selles assez molles et liquides. Leurs selles deviennent progressivement plus fermes et moins fréquentes. En outre, la quantité de caca produite par les nourrissons allaités peut varier considérablement.

Certains nourrissons allaités font fréquemment leurs besoins tout au long de la journée, tandis que d’autres ne font leurs besoins qu’une ou deux fois par semaine. Cette fourchette est considérée comme normale.

Les nourrissons nourris au lait maternisé ont des selles légèrement plus fermes et moins de mouvements intestinaux que les nourrissons allaités.

Vers l’âge de 6 mois, les selles retrouvent leur fermeté normale.

Toutes ces variations sont normales pour le développement de votre bébé.

Quels sont les symptômes de la constipation chez le bébé ?

La constipation se remarque surtout lorsque les selles sont dures et sèches ou friables et ressemblent à des billes. Voici d’autres signes de constipation chez le nourrisson :

  • Votre bébé pleure et semble être mal à l’aise avant de faire ses besoins
  • Les matières fécales ou les selles ont une odeur désagréable
  • Votre nourrisson ne mange pas autant que d’habitude
  • Votre nourrisson a l’estomac ferme

Si les selles sont extrêmement dures, de petites déchirures peuvent se former autour de l’anus de votre bébé. Ces petites déchirures peuvent saigner et provoquer une douleur et un inconfort supplémentaires chez votre bébé.

Quelles sont les causes de la constipation chez le bébé ?

La cause la plus fréquente, c’est d’être incapable d’aller à la selle par peur de la douleur.

Par conséquent, il retarde l’évacuation des selles, ce qui amplifie le problème. Lorsqu’un bébé est constipé, cela est souvent dû à un manque de liquide dans son alimentation.

Elle est assez rare chez les nourrissons exclusivement nourris au sein, mais plus fréquente chez les nourrissons qui ont été initiés aux aliments solides et parfois au lait maternisé.

Les mesures que vous pouvez prendre

Ne donnez à votre bébé aucun médicament contre la constipation, à moins que cela ne soit conseillé ou prescrit par un médecin.

Si votre bébé est allaité au sein

Si votre bébé est allaité au sein, vous constaterez peut-être que vous devez nourrir votre bébé plus fréquemment. Consultez votre médecin ou une infirmière en santé infantile pour obtenir des conseils.

Si votre enfant est nourri au lait maternisé

Si votre enfant est nourri au lait maternisé, il est possible que son lait maternisé n’ait pas été préparé correctement, d’où une quantité d’eau insuffisante.

De plus, vous pouvez vérifier que vous suivez correctement les instructions figurant sur la boîte de lait maternisé.

Par ailleurs, assurez-vous que vous utilisez la cuillère fournie avec la boîte de lait maternisé que vous utilisez – les cuillères des différentes marques peuvent être de taille différente.

Evitez de trop remplir la cuillère de lait en poudre ; il faut la remplir légèrement et la niveler à l’aide du côté plat d’un couteau ou du niveleur fourni.

Enfin, assemblez le biberon en ajoutant d’abord l’eau, puis la préparation en poudre. Si vous ajoutez la préparation en premier, la quantité d’eau dans le biberon sera insuffisante.

 Si votre bébé commence à manger des aliments solides à l’âge de six mois :

Proposez-lui de l’eau supplémentaire ou du jus de fruit dilué (notamment du jus de pruneau) entre ses repas habituels, à raison d’une part de jus pour trois parts d’eau.

Encouragez-le à consommer des portions supplémentaires de fruits et légumes en purée ou en morceaux. Parmi ceux-ci, citons la compote de pruneaux, la compote d’abricots et les légumes cuits à la vapeur.

Augmentez la teneur en eau des aliments solides de votre bébé.

Autres éléments à prendre en compte

Vous pouvez aussi lui faire couler un bain chaud qui aura pour effet de détendre les muscles.

Massez doucement les jambes de votre bébé, cela peut contribuer à stimuler ses intestins.