Bébé ronfle : est-ce normal ?

bébé ronfle

Lorsque votre enfant est petit, vous êtes susceptible d’alterner entre excitation et inquiétude.

Si la maternité se définit généralement par des moments merveilleux et inoubliables, elle implique aussi une anxiété permanente, comme celle de se demander si vous faites bien les choses, pourquoi votre enfant ne va pas bien et si son comportement est normal ou non.

L’une de ces inquiétudes peut se développer si vous voyez votre bébé ronfler régulièrement.

Le ronflement du nourrisson est-il normal ?

Si un nouveau-né qui ronfle dans son sommeil est plutôt attachant, si votre nourrisson ronfle fréquemment, vous pouvez commencer à vous inquiéter.

Les ronflements sont fréquents chez les nourrissons

Environ un nouveau-né sur dix est sujet à cette maladie. Cela se produit généralement lorsque les voies respiratoires du nouveau-né sont sous-développées et obstruées par du mucus.

Quelles sont les causes du ronflement du nourrisson ?

Le ronflement se produit chez les nourrissons à la suite d’une obstruction des voies respiratoires de la gorge. Lorsque l’air inhalé ne peut pas circuler librement, il fait vibrer les tissus environnants de la gorge.

Le volume est déterminé par la quantité d’air qui passe dans la gorge et le rythme auquel les tissus vibrent. Le ronflement est souvent causé par un nez bouché, des voies respiratoires encore en développement ou un rhume chez les nourrissons.

Parfois, alors que le bébé dort profondément, les muscles de la gorge du nouveau-né se détendent et le son qui en résulte ressemble à un ronflement.

La majorité des nourrissons cessent de ronfler en grandissant.

Cependant, si ce n’est pas le cas, le ronflement peut être le signe de divers problèmes de santé sous-jacents.

L’apnée obstructive du sommeil

Elle est le plus souvent observée chez les nourrissons de moins d’un an et désigne un trouble dans lequel la respiration s’arrête et reprend involontairement pendant le sommeil.

L’apnée du sommeil du nourrisson est un problème respiratoire courant chez les nourrissons.

L’hypertrophie des amygdales

Bien que l’hypertrophie des amygdales soit rare chez les nouveau-nés et les nourrissons, elle peut être l’une des raisons pour lesquelles les nouveau-nés ronflent.

Lorsque les amygdales d’un bébé s’élargissent à la suite d’une maladie, le ronflement peut survenir.

Également appelée apnée obstructive, cette affection peut entraîner un essoufflement, des difficultés à respirer par le nez et une respiration bruyante, ainsi que des ronflements.

Nez bouché

Il s’agit d’une cause très fréquente de ronflement chez les nourrissons.

Lorsqu’un bébé a le nez bouché à cause d’un rhume, l’obstruction nasale l’oblige à respirer par la bouche, ce qui peut l’amener à respirer plus vite que d’habitude.

De plus, la congestion nasale peut le conduire à ronfler ou à respirer bruyamment pendant son sommeil.

Cloison déviée

Si l’irrégularité est extrême, on parle de cloison nasale déviée, ce qui peut entraîner divers problèmes tels que des infections des sinus, des ronflements, un nez bouché et une respiration bruyante pendant le sommeil, entre autres.

La rhinite allergique

Les bébés qui ronflent sont considérés comme deux fois plus susceptibles de développer de l’asthme que leurs camarades qui ne ronflent pas.

Chez certains nourrissons, cela peut être dû à des allergies respiratoires.

Problèmes de gorge

Le ronflement peut être causé par le mouvement irrégulier du palais, qui sert de séparation entre les cavités buccale et nasale. Les kystes sont une autre cause du ronflement du nourrisson.

Apnée de la prématurité

Il s’agit d’une affection qui survient chez les nouveau-nés prématurés, généralement au cours des 34 premières semaines de la grossesse.

Un enfant prématuré peut éprouver des difficultés respiratoires en raison d’un système respiratoire non développé. Cela se traduit ensuite par des ronflements.

Le ronflement indique-t-il la présence d’une maladie ?

Le ronflement des nourrissons peut être le signe de divers problèmes, allant de l’enflure des amygdales à l’apnée du sommeil.

Il peut avoir un effet sur la qualité du sommeil de votre enfant, entraînant des problèmes supplémentaires de croissance et de développement.

Le manque de sommeil a été associé à une mauvaise prise de poids, à l’obésité, aux terreurs nocturnes, aux cernes sous les yeux et à l’énurésie, pour n’en citer que quelques-uns.

Si votre enfant est un ronfleur chronique et qu’il a également une faible croissance pondérale, en plus d’être un mauvais mangeur, il est possible que la cause sous-jacente soit une maladie de la gorge, des poumons ou du cœur.

Les effets négatifs du ronflement sur les bébés

Le ronflement du nourrisson qui se produit pendant une période prolongée peut avoir les conséquences suivantes :

  • Des troubles de la concentration et de la mémoire
  • Nervosité et irritation
  • Dysfonctionnement cognitif
  • Des troubles du développement social lorsque le nourrisson grandit
  • Inactivité et somnolence pendant la journée
  • Dépression

Remèdes contre le ronflement du nourrisson

Si le ronflement de votre bébé est causé par un trouble médical ou congénital, le traitement de la condition sous-jacente résoudra le problème de ronflement. Toutefois, si d’autres facteurs contribuent au ronflement de votre bébé, vous pouvez essayer certains des remèdes suivants :

  • Repositionner la position de sommeil de votre bébé
  • Éliminer les allergènes
  • Acheter un humidificateur
  • Inhaler de la vapeur à l’aide d’un aspirateur nasal
  • Permettre au bébé d’inhaler de la vapeur

Quand consulter un médecin

La résolution du problème de ronflement de votre bébé peut prendre un certain temps. Il est essentiel que vous gardiez un œil attentif sur votre nourrisson pendant cette période pour vous assurer qu’il n’est pas en danger.

Emmenez immédiatement votre nourrisson chez le médecin si vous constatez l’un des signes suivants :

  • Difficulté à respirer
  • Interruptions du sommeil
  • Ronflements et ronflements excessifs
  • Ronflements et ronflements stridents ou extrêmement bruyants

En général, le ronflement des nourrissons ne constitue pas un problème médical important ; il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter.

Cependant, si le problème de ronflement de votre bébé continue à augmenter, vous devriez consulter un médecin pour déterminer s’il a d’autres problèmes de santé sous-jacents.

De plus, vous pouvez surveiller les habitudes de sommeil de votre enfant et noter dans un journal le moment où le ronflement atteint son maximum, sa fréquence et son intensité.

Après quelques jours, vous serez en mesure de discerner une tendance et de déterminer si une visite chez le médecin est nécessaire.

En outre, ces informations aideront votre médecin à établir un diagnostic et à recommander le meilleur traitement possible.