Burn-out maternel : que faire ?

burn out maternel que faire

Faites du sommeil une priorité absolue

Lorsque les mamans sont occupées, le sommeil est souvent la première chose qui disparaît, que nous utilisions ce temps pour faire des choses ou simplement pour avoir quelques moments de solitude pour regarder Netflix… seule… sur le canapé (c’est-à-dire au paradis). Pourtant, la science démontre à plusieurs reprises l’importance du sommeil pour notre santé et notre humeur générale.

Faites du yoga

Ajouter activement des pratiques pacifiques à votre routine, que ce soit par le yoga, la méditation ou la pleine conscience, vous aidera à vous sentir centré et équilibré tout au long de la journée.

faites du yoga

Mangez sainement

C’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire, mais manger sainement est d’une importance vitale. Votre corps est un sanctuaire. Considérez-le comme tel ! Un corps bien nourri fonctionnera plus efficacement et vous donnera de l’énergie tout au long de votre journée mouvementée.

Contactez vos amis

Avez-vous un ami qui vous fait « rire laidement » ? Comme dans, la tête en arrière, les larmes coulant sur vos joues, et en gloussant de rire ? Envoyez-lui des textos. Qu’il s’agisse d’une conversation téléphonique, d’un FaceTime ou d’une soirée, votre bande de filles vous insufflera tellement de vie.

Dites non

C’est complètement fatiguant de voir le nombre de chapeaux que vous portez.

À chaque demande « Veux-tu/pourrais-tu », posez-vous la question suivante :

  • Dois-je le faire ?
  • Est-ce que je souhaite le faire ?
  • Cela me donne-t-il de l’énergie ?

Si vous ne pouvez pas répondre positivement à l’une de ces questions, la réponse à la demande est non.

Demandez de l’aide

Cette tâche est bien trop difficile pour être accomplie seule. Vous êtes déjà Superwoman, alors n’hésitez pas à demander de l’aide quand vous en avez besoin. Si possible, engagez quelqu’un pour vous aider à faire le ménage. Trouvez une copine avec qui partager des heures de garde d’enfants. Elle appréciera le concept tout autant que vous.

demandez de l'aide

Passez du temps dans la nature

Rien ne vous fait vous sentir plus ancré que de toucher le sol. Par conséquent, sortez et respirez de l’air pur et frais. Retirez vos chaussures et retournez à vos origines. Qu’il s’agisse d’une randonnée dans les bois, d’une excursion à la plage ou d’une simple promenade dans le quartier, être à l’extérieur peut être très apaisant.

Faites confiance à votre intuition lorsque vous prenez des décisions

Nos journées sont remplies de décisions. Qu’il s’agisse de décider si votre enfant peut (encore) porter son costume de Batman à l’école ou de décider à quoi vous voulez que votre profession ressemble maintenant que vous êtes mère, vous prenez CONSTAMMENT des décisions (pour vous et pour les autres.) Et c’est fatigant ! La lassitude des décisions est un phénomène réel. Essayez de ne pas être obsédée par chacune des décisions que vous devez prendre. Il n’y aura jamais de perfection. Laissez votre intuition vous servir de guide ; elle ne vous égarera jamais.

Faites travailler votre corps

Faites tout ce que votre cœur désire pour faire battre votre pouls – courez, dansez, nagez, trouvez un mur d’escalade – tout ce qui vous rend heureux ! Faire de l’exercice aide à combattre la lassitude et donne plus d’énergie.

Récompensez-vous

À quand remonte la dernière fois où vous vous êtes acheté quelque chose pour vous-même ? (Non, les serviettes en papier Target ne comptent pas.) Même s’il n’est pas toujours possible de dépenser de l’argent, essayez de vous récompenser de temps en temps, même si c’est une petite chose. Un merveilleux morceau de chocolat, un nouveau livre et une manucure sont des choses que vous méritez amplement.

Faites une activité « improductive »

Toutes les activités de votre journée ne doivent pas nécessairement figurer sur votre liste de choses à faire. Il est acceptable (et même recommandé) de faire quelque chose simplement parce que c’est agréable.

Le fait de passer du temps à vous détendre vous permettra de vous sentir plus revigoré lorsque vous vous attaquerez à votre liste de choses à faire, ce qui vous permettra d’accomplir ces tâches plus rapidement ; par conséquent, les activités « improductives » peuvent être beaucoup plus « productives » que vous ne le pensez.

Faites une liste

Je fais partie de ces personnes qui tiennent des listes de listes. Et même si c’est peut-être un peu excessif, j’ai découvert que les listes sont extrêmement utiles. (Et avec l’aide de mon cher copain Pinterest, je commence à utiliser les bullet journals). Les listes m’aident à me souvenir des choses, mais elles m’aident aussi à faire le vide dans mes pensées et à rester calme ; une fois que j’écris quelque chose, je suis capable de le sortir de mon esprit jusqu’à ce que je sois prête à y revenir.

organisation to do liste

Chaque matin, je hiérarchise les trois tâches les plus importantes de la journée. Je me demande fréquemment :  » Quels sont les trois éléments qui me rendront le plus heureux de cocher ma liste ?  » Cela me permet de me sentir plus en contrôle de ma journée et moins accablée par le fait que tout semble écrasant. De plus, de manière connexe…

Concentrez-vous sur vos réalisations

Nos listes de choses à faire sont interminables, et il est facile de se sentir accablé par tout ce que nous n’avons pas fait. Cependant, chaque soir, vous devriez essayer de réfléchir à ce que vous avez accompli. Vous serez étonné de voir à quel point vous avez réussi chaque jour.

Établissez une méthode de répartition des tâches

La charge mentale de la maternité est un VRAI problème. Notre esprit tourbillonne continuellement avec toutes les choses, ce qui entraîne un épuisement rapide. Cependant, il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi.

Votre partenaire veut vous aider, mais il ne sait pas toujours comment. Créez un calendrier Google partagé afin que vous puissiez tous les deux consulter votre programme hebdomadaire.

Répartissez équitablement les tâches ménagères entre vous et votre partenaire.

Planifiez votre temps

Avoir du « temps pour soi » semble attrayant, mais comment y parvenir ? Souvent, nous nous plaçons au bas de la liste des priorités et, avant même de nous en rendre compte, une autre journée s’est écoulée sans que nous ayons eu le temps de nous occuper de nous.

Je vous exhorte à faire de vous une priorité et à vous y tenir. Inscrivez physiquement du temps pour vous dans votre programme quotidien (avec un stylo, pas un crayon) et respectez-le sans culpabilité, car des parents heureux élèvent des enfants plus heureux.

Consultez un thérapeute

Les thérapeutes sont incroyables. Ce sont des personnes objectives, avec lesquelles il est facile de communiquer, qui peuvent vous aider à résoudre les difficultés de la vie et vous fournir des mécanismes d’adaptation.

Vous n’avez pas besoin d’attendre d’avoir un « problème grave » pour demander leur aide. Nous rendons visite à notre médecin et à notre dentiste chaque année, mais qu’en est-il de notre bien-être mental et émotionnel ?

Et si vous prévoyiez une séance mensuelle avec un thérapeute pour vous aider à faire le vide dans vos pensées et à vous recentrer sur ce qui est le plus important ? Nous nous en porterions tous mieux.