Comment faire pour avoir des jumeaux ?

favoriser et avoir des jumeaux

 

Quels facteurs augmentent les chances d’avoir des jumeaux ? Des facteurs tels que les caractéristiques physiques, l’âge et même les antécédents familiaux peuvent tous augmenter vos chances d’avoir plusieurs bébés au cours d’une seule grossesse.

De plus, les traitements de fertilité comme le clomiphène, la follitropine alfa (FSH) augmentent les chances de concevoir des enfants multiples.

Avoir des jumeaux : un phénomène courant ?

Il est assez fréquent que plusieurs embryons soient conçus et implantés, mais qu’un seul d’entre eux soit viable et survive.

En France, il y a environ 15 accouchements de jumeaux sur 1000 accouchements. La France a une moyenne légèrement supérieure à la moyenne mondiale.

avoir des jumeaux

 

Les causes non médicales qui favorisent la naissance de jumeaux

Les jumeaux et les grossesses d’ordre supérieur ne sont pas toujours le résultat de procédures de fertilité. Voici un résumé des facteurs de risque supplémentaires pour les grossesses multiples.

Le facteur de l’âge

Les femmes de plus de 30 ans, et en particulier celles de la fin de la trentaine, ont une probabilité plus élevée de produire des jumeaux.

Cela s’explique par le fait qu’elles sont plus susceptibles que les femmes plus jeunes de libérer plus d’un ovule pendant l’ovulation.

Les mères âgées de 35 à 40 ans qui ont déjà accouché ont une probabilité encore plus grande d’avoir des jumeaux.

Les caractéristiques physiques

Le facteur du poids

Les personnes en surpoids sont plus susceptibles de concevoir des jumeaux que celles en sous-poids.

L’augmentation de la graisse corporelle entraîne une augmentation des niveaux d’œstrogènes, et des niveaux élevés d’œstrogènes pourraient entraîner une surstimulation des ovaires.

Au moment de l’ovulation, les ovaires peuvent libérer deux ovules ou plus.

Si la probabilité de jumeaux augmente, d’autres variables liées à l’obésité peuvent rendre la conception plus difficile.

Le facteur de la taille

Les jumeaux sont plus fréquents chez les personnes qui sont plus grandes que la moyenne.

Selon une étude scientifique, les personnes d’une taille  d’environ 165 cm étaient plus susceptibles de concevoir des jumeaux que celles d’une taille moyenne de 160 cm.

Bien que la raison de ce phénomène soit inconnue, une suggestion c’est que l’amélioration de la nutrition est partiellement responsable de l’augmentation du taux de naissance de jumeaux.

L’allaitement maternel

Les personnes qui conçoivent pendant l’allaitement ont plus de chances de concevoir des jumeaux que celles qui ne le font pas.

L’allaitement maternel peut également réduire la fertilité et empêcher la conception, en particulier pendant les six premiers mois de la vie du bébé, lorsque celui-ci est exclusivement nourri au sein.

Cependant, la grossesse est possible pendant l’allaitement, et avec des jumeaux.

Les antécédents familiaux

Des antécédents familiaux de vrais jumeaux n’augmentent pas nécessairement vos chances d’avoir des multiples, bien que les descendants de vrais jumeaux mâles puissent être plus susceptibles de produire de vrais jumeaux à leur tour.

En revanche, si votre famille compte des faux jumeaux (non identiques), vos chances de concevoir des jumeaux augmentent.

Si les deux parents ou le donneur d’ovules ou de sperme avaient des faux jumeaux, vos chances d’avoir des jumeaux augmentent encore plus.

Du côté maternel de la famille, des antécédents de faux jumeaux prédisent un risque plus élevé d’ovuler plus d’un ovule par cycle.

Saviez-vous  que certaines ethnies ont plus de facilités pour avoir des jumeaux ? Huit jumeaux sur dix naissent en Afrique ou en Asie.

La nutrition

Bien que les recherches se poursuivent, il semblerait que les personnes qui consomment beaucoup de produits laitiers ont plus de chances de concevoir des jumeaux.

 

Les chances d’avoir des jumeaux après un traitement médical

Des jumeaux, des triplés ou des multiples d’ordre supérieur peuvent résulter de thérapies de fertilité qui stimulent l’ovulation.

La conception de jumeaux est un effet secondaire possible des thérapies de fertilité qui peut être minimisé par une surveillance attentive et un traitement ciblé, comme le transfert d’un seul embryon pendant la FIV ou l’utilisation de la dose efficace la plus faible possible lors d’un traitement par gonadotrophines.

Vous vous demandez peut-être pourquoi la conception multiple est considérée comme un « risque » plutôt que comme un avantage potentiel des traitements de fertilité.

Les grossesses multiples présentent des risques supplémentaires, tant pour la mère que pour l’enfant.

Si tous les traitements de l’infertilité n’augmentent pas vos chances de concevoir des jumeaux, la majorité d’entre eux le font.

Voici une liste de plusieurs traitements susceptibles d’aboutir à des jumeaux :

  • Clomiphène
  • FIV
  • Fémara  / Létrozole
  • Insémination intra-utérine

 

Comment se forment les jumeaux ?

Si vous voulez augmenter vos chances d’avoir deux enfants, vous devez d’abord apprendre comment se forment les jumeaux.

Les jumeaux sont classés en deux catégories :

  • jumeaux identiques
  • jumeaux non identiques

jumeaux

Lorsqu’un ovule est fécondé par un spermatozoïde, il se divise en deux embryons distincts, donnant naissance à des jumeaux identiques ou monozygotes.

Chacun possède exactement les mêmes composants génétiques et la même architecture génétique. Les vrais jumeaux partagent également un placenta.

Les jumeaux non identiques, également appelés jumeaux dizygotes, sont formés lorsque deux ovules distincts sont fécondés par deux spermatozoïdes distincts.

Ces jumeaux sont des individus distincts qui n’ont pas plus de ressemblance génétique que des frères et sœurs issus des mêmes parents.

Chaque enfant d’une paire de jumeaux non identiques aura son propre placenta.

 

Crédit photos : Unsplash