Dyschésie du nourrisson : tout ce que vous devez savoir

dyschésie infantile

Votre nourrisson gémit-il et se tortille-t-il lorsque vous pensez qu’il tente de déféquer ? Il se peut aussi qu’il pleure.

Votre enfant n’est pas le seul dans cette situation. De nombreux nourrissons souffrent d’un trouble connu sous le nom de syndrome du bébé grogneur ou, pour utiliser son terme officiel, de dyschésie infantile. En général, cette affection fréquente n’a que peu de conséquences.

Lorsque votre bébé se tortille et grogne, cela ne signifie pas nécessairement qu’il est mal à l’aise, surtout si ses selles sont molles et passent facilement. Il s’agit plutôt d’une constipation si les selles sont fermes ou régulièrement irrégulières.

Qu’est-ce que la dyschésie infantile ?

Les bébés ont du mal à déféquer car cela nécessite une grande coordination entre le cerveau, les muscles et le plancher pelvien.

Le problème est que votre bébé a un réflexe de défécation incontrôlé et que les muscles entourant l’anus ne se relâchent pas au bon moment.

Par conséquent, votre enfant pousse avec force avec les muscles du diaphragme et du ventre tout en gardant l’anus bien fermé.

Il continuera à le faire sans obtenir de résultat, d’où les tiraillements et les gémissements.

Finalement, généralement au bout de 10 minutes, les muscles se détendent sous l’effet de l’effort du bébé, et le caca s’évacue.

Votre bébé peut même pleurer pour produire une pression dans le ventre, il est donc peu probable qu’il soit mal à l’aise lorsqu’il pleure. Il s’agit plutôt de faciliter le passage des matières fécales et éventuellement d’atténuer une certaine frustration.

Les bébés doivent apprendre à déféquer efficacement, ce qui peut prendre un certain temps mais finit par se produire.

À mesure que le système digestif du nourrisson se développe, il commence à fonctionner plus efficacement. En outre, la communication entre le cerveau et le corps du bébé doit se développer.

Comment aider votre nourrisson…

Le massage est une excellente technique pour aider votre enfant à faire face au syndrome du bébé grognon, car il stimule le côlon, détend les muscles et facilite la communication entre le cerveau et le corps par la myélinisation.

C’est la production de myéline dans les terminaisons nerveuses qui permet la transmission des messages du corps au cerveau.

Lorsque ces terminaisons nerveuses sont efficacement recouvertes, les messages sont transmis plus rapidement et le corps peut réagir.

Voici mes meilleures techniques de massage abdominal.

Un toucher apaisant et calmant est une méthode supplémentaire pour aider votre bébé. En posant simplement vos mains sur l’abdomen de votre bébé et en lui souriant, vous le rassurerez sur sa sécurité et le rendrez beaucoup plus enclin à se détendre.

Que dois-je éviter de faire ?

Évitez de pratiquer la stimulation rectale. J’entends souvent des parents proposer de mettre un linge humide ou un thermomètre rectal autour de l’anus de leur bébé. Bien que cela puisse aider le bébé à déféquer, cela retardera son processus d’apprentissage.

Cela peut en fait entraver le processus d’apprentissage, et votre enfant risque de lutter pour faire ses besoins tout seul pendant beaucoup plus longtemps.

Nous espérons que vous vous sentirez rassuré après avoir lu cet article.

Le syndrome du bébé grognon, également connu sous le nom de dyschésie infantile, n’est pas de la constipation mais plutôt un problème de développement qui se corrigera avec le temps.