Grossesse : quels sont les signes qu’une femme est enceinte ?

signes femme enceinte grossesse

Est-ce que je suis enceinte ? Seul un test de grossesse peut apporter des réponses définitives.

Toutefois, s’il est trop tôt pour faire un test, vous êtes peut-être à la recherche d’indicateurs précoces ou vous pensez peut-être que vous présentez déjà certains symptômes de début de grossesse.

Est-il trop tôt pour déterminer si vous êtes enceinte ? Quels indicateurs de grossesse pourraient apparaître en premier ? Nous répondons à ces questions.

À quel moment peut-on reconnaître une grossesse ?

Pour confirmer vos espoirs ou vos soupçons, vous devez à nouveau attendre le moment idéal pour faire un test de grossesse.

Mais les signes précoces de la grossesse diffèrent d’une personne à l’autre.

Certaines personnes commencent à ressentir des altérations une semaine après la conception. D’autres ne se rendent compte de rien avant l’absence de règles.

reconnaitre symptomes de la grossesse

Quand faut-il effectuer un test de grossesse ?

Après l’absence de vos règles, il est généralement conseillé de faire un test de grossesse. Ceci afin que la quantité d’hormone chorionique gonadotrophine humaine (hCG), qui commence à s’accumuler lorsque vous concevez, puisse être mesurée par les tests de grossesse dans votre corps.

Après le premier jour de vos dernières règles, il peut s’écouler trois à quatre semaines avant que votre corps ne produise suffisamment d’hCG pour être enregistré sur un test.

Quels sont les premiers signes d’une grossesse ?

Quel est le symptôme de début de grossesse le plus typique ? l’absence de règles.

Chaque mois, votre corps se prépare à une grossesse potentielle en commençant votre cycle menstruel. Votre muqueuse utérine, qui est l’endroit où un ovule fécondé se déposerait pour démarrer une grossesse, s’est en partie épaissie en conséquence.

Si vous n’êtes pas enceinte, votre utérus se débarrasse de cet excès de muqueuse pendant vos règles. Cette muqueuse reste en place lorsque vous êtes enceinte, empêchant le flux régulier. C’est pourquoi le premier signe de grossesse est souvent l’absence de règles.

Bien sûr, l’absence ou le retard des règles n’est pas toujours un signe de grossesse. Votre cycle menstruel peut être irrégulier si votre corps subit un stress important ou s’il y a un déséquilibre hormonal dans votre organisme.

Saignement ponctuel ou léger

Les saignements ponctuels ou légers peuvent être un symptôme précoce de la grossesse, ce qui surprend de nombreuses femmes, mais seulement un tiers des personnes en font réellement l’expérience. Comme les médecins pensent que cela se produit lorsque l’ovule fécondé se fixe (ou s’implante) dans la muqueuse utérine, on parle souvent de saignement d’implantation. Ce n’est pas la même chose que le saignement qui pourrait résulter d’une fausse couche, qui est généralement plus abondant.

Crampes ou douleurs abdominales basses

Si les douleurs et les crampes du bas-ventre peuvent indiquer le début des règles, elles peuvent également indiquer l’implantation d’un ovule.

A quel type de douleur ressemblent les crampes d’implantation ? Les crampes d’implantation peuvent être ressenties différemment des crampes de règles et peuvent se produire avec ou sans taches ou saignements. Par exemple, pendant quelques jours, vous pouvez ressentir des picotements, des tiraillements ou des fourmillements légers à modérés qui vont et viennent.

Cependant, les crampes menstruelles commencent souvent un jour ou deux avant les règles et sont souvent ressenties comme un élancement ou une douleur sourde.

Augmentation de la température basale du corps

Vous savez probablement déjà que votre température corporelle basale (TBC) augmente légèrement peu après l’ovulation si vous l’avez surveillée pour améliorer vos chances de tomber enceinte. Si vous êtes enceinte, il se peut que votre température ne redescende pas mais reste élevée.

Bien sûr, il existe d’autres raisons pour lesquelles vous avez chaud, mais si cela persiste pendant plus de quelques semaines, la grossesse peut être en cause.

Vomissements ou nausées

Le symptôme de grossesse le plus connu est probablement les nausées matinales, qui peuvent se manifester par un dégoût de certains aliments, des nausées, voire des vomissements chez certaines personnes. Ce symptôme peut apparaître dès deux semaines après la conception, ou à peu près au moment où vous n’auriez pas vos règles si vous étiez enceinte. Il s’agit de la quatrième semaine de grossesse.

Cependant, d’autres personnes peuvent ne pas se sentir malades ou ne pas vomir du tout. De plus, contrairement à son nom, les nausées matinales peuvent survenir à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Changements d’humeur

Votre humeur peut être affectée par divers facteurs, notamment votre cycle menstruel et des journées de travail stressantes. Cependant, les sautes d’humeur sont tout à fait typiques de la grossesse, et elles peuvent être particulièrement évidentes au début de la grossesse, lorsque votre corps subit un afflux soudain d’œstrogènes et de progestérone.

Les changements d’humeur que vous pouvez avoir pendant la grossesse sont probablement accompagnés de symptômes supplémentaires comme l’épuisement ou les nausées. Vous pouvez devenir plus émotive ou larmoyante. Ou peut-être avez-vous le tempérament plus court et vous irritez-vous plus facilement.

Les migraines

Les maux de tête chroniques sont fréquents. Ils provoquent des allergies et des rhumes. Ils apparaissent lorsque vous êtes stressée, épuisée, ou lorsque vous réduisez votre consommation de caféine pour aider votre corps à se préparer à la grossesse. Mais la grossesse peut aussi les provoquer.

L’augmentation du volume sanguin et les changements hormonaux qui se produisent dans les premiers stades de la grossesse peuvent entraîner des maux de tête. De plus, les maux de tête peuvent se développer à cause de la déshydratation provoquée par les nausées.

migraine grossesse

Aréoles de plus en plus foncées

Vos aréoles, ou les zones autour de vos mamelons, sont susceptibles de s’élargir et de s’assombrir pendant la grossesse. Ces modifications se font souvent progressivement et durent toute la grossesse. Certaines femmes, cependant, ressentent ces changements ainsi que d’autres symptômes assez tôt.

Ballonnements ou diarrhée

La constipation et les ballonnements sont fréquents pendant la grossesse, mais nous en souffrons tous occasionnellement. Une fois de plus, le problème est dû à la fluctuation des niveaux d’hormones. Elles entravent la digestion, ce qui peut entraîner une accumulation d’air dans le tube digestif et induire une constipation.

Au début de la grossesse, de modestes ballonnements ou une constipation peuvent apparaître en même temps que d’autres symptômes. Cependant, si vous êtes effectivement enceinte, ces symptômes peuvent durer pendant toute la durée de la grossesse.

Un arrière-goût de métal

De nombreuses femmes enceintes affirment ressentir un arrière-goût de métal. Une fois de plus, les hormones, et plus particulièrement les œstrogènes, sont en cause.

Ce symptôme, ainsi que les altérations générales du goût, surviennent généralement au cours du premier trimestre de la grossesse, bien qu’il puisse également se produire à d’autres moments, par exemple juste avant une absence de règles.

Sensibilité aux odeurs

La sensibilité aux odeurs est fréquemment citée comme l’un des premiers symptômes de la grossesse par les femmes. En fait, jusqu’à deux tiers des femmes enceintes deviennent plus réceptives ou sensibles aux odeurs qui les entourent.

De plus, ce sens accru de l’odorat dure souvent pendant le premier trimestre ou plus longtemps, et il peut également être un facteur dans d’autres symptômes comme les nausées et les envies ou aversions alimentaires.

Sensibilité, gonflement ou picotement des seins

Pour favoriser le développement de votre futur enfant, votre corps subit d’importants changements hormonaux tout au long de la grossesse, notamment une augmentation des œstrogènes et de la progestérone. Les douleurs mammaires sont l’un des symptômes que cette fluctuation hormonale peut provoquer.

Souvent, quelques jours avant une absence de règles, une gêne, un gonflement ou un picotement accru des seins se manifeste.

Si vous ressentez souvent des douleurs aux seins juste avant ou après le début de vos règles, la sensibilité et le gonflement des seins liés à la grossesse seront probablement plus importants que d’habitude et dureront plus longtemps. Des douleurs aux mamelons sont également possibles.

Fatigue

De nombreuses femmes ressentent une fatigue au début de la grossesse, et certaines peuvent même prendre conscience de leur grossesse avant qu’elle ne soit confirmée. En réalité, l’épuisement pourrait commencer à se manifester dès une semaine après la conception. Cela résulte des changements inattendus des niveaux d’hormones, en particulier l’augmentation de la progestérone.

Mictions régulières

À l’approche de vos prochaines règles, si vous allez aux toilettes plus souvent que d’habitude, cela peut être un symptôme de grossesse.

Il ne fait aucun doute que la fréquence de vos mictions au cours de la journée est largement influencée par vos habitudes de consommation. Mais si votre corps produit plus de sang pendant la grossesse, vos reins ont plus de liquide à filtrer et de déchets à éliminer.

Par conséquent, si vous êtes enceinte, vous pourriez découvrir que vous urinez beaucoup plus. Ce symptôme peut apparaître au début de la grossesse et (malheureusement) persister tout au long de celle-ci.

Congestion du nez

De nombreuses personnes sont surprises d’apprendre que la congestion nasale peut être un signe de grossesse. Vous pourriez craindre de tomber malade ou de faire une réaction allergique. Mais si vous avez également le nez qui coule ou qui se bouche en même temps que d’autres symptômes de grossesse, vous devriez envisager de faire un test de grossesse rapidement.

Les hormones et l’augmentation du flux sanguin dans tout le corps ont un impact sur les muqueuses du nez. Les vaisseaux sanguins peuvent s’élargir en conséquence, ce qui peut entraîner une congestion et même des éternuements.