Période de fertilité : quand peut-on tomber enceinte ?

période de fertilité chez la femme

La période de fertilité d’une femme commence le premier jour de l’ovulation et se termine le dernier jour avant la prochaine ovulation. L’ovulation est le processus par lequel un ovule mature est libéré de l’ovaire d’une femme et est capable de se lier à un spermatozoïde et de se développer en un embryon.

La période de fertilité d’une femme dure généralement de 12 à 16 jours, bien que cela puisse varier en fonction de la durée des cycles menstruels.

Durant cette période, une femme est plus susceptible de concevoir un enfant. La période de fertilité est la période la plus fertile pour une femme et elle est généralement indiquée par l’augmentation des niveaux d’hormones.

La durée du cycle menstruel

Le cycle menstruel féminin commence à la puberté et se termine à la ménopause.

En moyenne, il dure entre 28 et 32 jours, mais certains cycles peuvent être plus courts ou plus longs.

Les cycles courts, inférieurs à 24 jours,  sont généralement dus à des changements hormonaux ou à une surcharge de stress.

Les cycles longs, supérieurs à 35 jours, sont le plus souvent provoqués par des hormones anormales, des troubles de la thyroïde ou des problèmes de santé chroniques.

D’autres causes possibles sont l’obésité, les infections, la malnutrition et l’utilisation de certains médicaments. Quel que soit le type de cycle, il est recommandé de consulter un médecin si des saignements anormaux ou des symptômes inhabituels apparaissent.

Le fonctionnement du cycle de la femme

Le cycle féminin est une série de changements hormonaux qui surviennent chaque mois et qui sont responsables de la maturation des ovules.

Il se décompose en trois phases principales :

  • la phase folliculaire
  • l’ovulation
  • la phase lutéale 

La phase folliculaire commence le premier jour des règles et dure environ 14 jours. Pendant cette période, un follicule sécrète de l’œstrogène et de la progestérone pour préparer l’utérus à l’ovulation.

L’ovulation survient typiquement autour du 14ème jour du cycle et est le moment où un ovule mature est libéré de l’ovaire. Le follicule qui a libéré l’ovule se transforme alors en corps jaune et commence à sécréter de la progestérone.

La phase lutéale commence le jour de l’ovulation et dure environ 14 jours. Pendant cette période, le corps jaune sécrète de la progestérone pour aider à préparer l’utérus à l’implantation d’un œuf fécondé, si l’ovulation a eu lieu. Si ce n’est pas le cas, le corps jaune se résorbera et les règles commenceront.

Calcul la période d’ovulation chez la femme

La méthode de la température

La méthode de la température basale est une méthode fiable pour calculer la période d’ovulation.

Il suffit de prendre la température du corps tous les matins avant de se lever et de noter le résultat chaque jour.

Une fois que vous avez réuni suffisamment de données, vous pouvez les analyser pour déterminer quand l’ovulation se produit.

La température basale normale d’une femme est généralement autour de 36,4 degrés. Vous remarquerez peut-être une légère hausse de 0,2 à 0,5 degrés au milieu de votre cycle, juste avant l’ovulation. Cette augmentation est appelée “pic de température”.

Si votre température reste élevée pendant plusieurs jours consécutifs, vous savez que l’ovulation a eu lieu. Une fois que vous avez identifié le “pic de température”, vous pouvez déterminer que l’ovulation a eu lieu 12 à 48 heures plus tôt. Cela vous donne une idée approximative de la période d’ovulation et de la période la plus fertile de votre cycle.

Cependant, la méthode de la température basale ne doit pas être utilisée seule pour la planification de la grossesse. Vous devriez toujours parler à votre médecin pour obtenir un diagnostic et des conseils plus précis.

température basale : fécondité

L’examen de la glaire cervicale

L’examen de la glaire cervicale peut être utilisé pour estimer la période d’ovulation. La glaire cervicale est un liquide produit par les organes génitaux féminins. Elle joue un rôle important dans le processus d’ovulation en aidant les spermatozoïdes à atteindre et à féconder l’ovule.

Pour calculer la période d’ovulation, il est important de surveiller la texture et la consistance de la glaire cervicale.

Pendant la période de fertilité, la glaire cervicale est plus fluide et plus abondante, ce qui facilite le passage des spermatozoïdes vers l’ovule. La glaire cervicale devient plus épaisse et plus sèche après la période d’ovulation et devient à nouveau plus fluide et plus abondante à mesure que la fertilité augmente. En surveillant ces changements, on peut déterminer avec précision la période d’ovulation et ainsi augmenter les chances de concevoir un enfant.

L’examen du col de l’utérus

L’examen du col de l’utérus est une méthode très utile pour calculer la période d’ovulation. Il s’agit d’une procédure non invasive qui consiste à examiner le col de l’utérus à l’aide d’un spéculum pour déterminer son état.

En effet, le col de l’utérus est plus mou et humide pendant les jours d’ovulation et plus ferme et sec les autres jours. Il est donc possible de savoir si une femme est en période d’ovulation en examinant le col de l’utérus et en le comparant à sa texture habituelle.

Par ailleurs, un test d’ovulation peut également être utilisé pour déterminer la période d’ovulation. Il s’agit d’un dispositif urinaire qui mesure les niveaux de l’hormone lutéinisante, qui sont élevés pendant l’ovulation.

examen col utérus

Ces tests peuvent être achetés en pharmacie et sont très pratiques pour les femmes qui souhaitent connaître leur période d’ovulation.

Fécondation : la période de cycle la plus favorable

La fécondation est le processus par lequel le spermatozoïde entre dans l’ovule et commence à se développer. Cela nécessite l’interaction entre le sperme et l’ovule, et c’est pourquoi il est important de connaître le cycle menstruel et ses différentes phases pour avoir une chance de concevoir un enfant.

La période la plus favorable à la fécondation est comprise entre les 5 jours précédant l’ovulation et le jour de l’ovulation lui-même.

Durant cette période, la progestérone sécrétée par les ovaires permet à l’ovule de mûrir et de devenir plus accessible aux spermatozoïdes.

Il est important de noter que la fécondation ne peut se produire que si le sperme et l’ovule se rencontrent pendant cette période.

Une fois que l’ovule est fécondé, il commence à se développer et à se déplacer vers l’utérus.

La durée de ce processus est généralement de 24 à 36 heures.

Ainsi, pour avoir une chance de concevoir un enfant, il est important de connaître le cycle menstruel et de reconnaître la période la plus favorable à la fécondation : les 5 jours précédant l’ovulation et le jour de l’ovulation lui-même.

 

Crédit photos : Unsplash