Phobie scolaire: identifier les signes et solutions

phobie scolaire

Selon les données de l’Observatoire des inégalités, 8 % des élèves français ont déclaré souffrir de phobie scolaire en 2018. Cela correspond à environ 1,9 million d’élèves. Cette proportion est en hausse par rapport aux années précédentes, où elle était estimée à 7,5 % en 2015 et 6,6 % en 2011.

La phobie scolaire serait plus fréquente chez les filles que chez les garçons (9,5 % contre 6,4 %). Elle est également plus répandue chez les jeunes des milieux défavorisés (12 % contre 7 % chez les élèves des milieux favorisés).

Phobie scolaire : qu’est ce que c’est ?

L’anxiété scolaire, également connue sous le nom de phobie scolaire, affecte une grande partie des étudiants.

Selon des études, environ 10 à 20% des étudiants souffrent d’une forme d’anxiété scolaire. Les jeunes sont les plus susceptibles de souffrir de ce trouble, bien que des adultes plus âgés puissent également en souffrir.

Les causes de la phobie scolaire sont diverses et incluent des facteurs environnementaux, tels que des relations conflictuelles avec des professeurs ou des camarades de classe, et des facteurs biologiques, tels qu’une sensibilité accrue aux hormones du stress.

apparition et développement phobie scolaire

La phobie scolaire peut également être causée par l’incapacité de l’étudiant à gérer le stress et la pression des examens et des devoirs. Les étudiants qui souffrent de phobie scolaire ont souvent du mal à rester concentrés et à assimiler les informations, ce qui peut entraîner des problèmes de rendement scolaire.

On remarque que l’arrivée dans une nouvelle structure scolaire comme le collège ou le lycée constitue un facteur « favorisant » au développement de la phobie scolaire.

Comment se développe la phobie scolaire ?

Selon des études, les principaux déclencheurs de cette phobie sont :

  • le manque de confiance en soi
  • la pression des autres élèves
  • la pression des enseignants
  • le manque de soutien parental
  • la peur des évaluations
  • les difficultés à apprendre
  • le manque d’amis
  • l’absence d’une figure parentale et d’un soutien suffisant

 

Comment identifier les symptômes de la phobie scolaire ?

Comment savoir si on a une phobie scolaire ? Les symptômes de la phobie scolaire sont divers et incluent :

  • des maux d’estomac
  • des maux de tête
  • des étourdissements
  • de l’anxiété
  • de la peur persistante

Dans les cas les plus graves, la phobie scolaire peut même entraîner des conduites à risque, telles que l’usage de substances nocives, l’absentéisme scolaire et la fugue.

Les étudiants atteints de phobie scolaire peuvent également éprouver des sentiments de désespoir et de dépression, et développer des comportements d’évitement et d’agitation.

Qui peut détecter une phobie scolaire ?

Une phobie scolaire peut être détectée par un enseignant, un psychologue scolaire ou un médecin généraliste.

 

Le médecin généraliste peut diagnostiquer et traiter une phobie scolaire, mais un psychologue scolaire peut aider à explorer et à comprendre les causes sous-jacentes et à mettre en œuvre un plan de traitement.

 

psychologue phobie scolaire

Les solutions pour vaincre avec la phobie scolaire

Pour aborder la phobie scolaire, plusieurs interventions sont recommandées :

  • Soutien psychologique : les thérapeutes peuvent fournir des conseils et des stratégies pour aider les enfants à mieux gérer leur anxiété et à s’adapter aux situations scolaires.
  • Apprentissage des compétences sociales : les enfants peuvent apprendre à communiquer de manière plus efficace et à mieux interagir avec leurs camarades de classe afin de réduire leur anxiété.
  • Éducation à la santé mentale : ce type d’intervention vise à aider les enfants à mieux comprendre leurs sentiments et à apprendre des stratégies pour mieux gérer leur anxiété.
  • Modification des pratiques pédagogiques : certains enseignants peuvent adapter leur style d’enseignement pour aider les enfants qui souffrent de phobie scolaire à mieux gérer leur anxiété.
  • Médicaments : dans certains cas, les médecins peuvent prescrire des médicaments pour aider à soulager les symptômes de la phobie scolaire.

Crédit photos : Unsplash