Quels sont les premiers signes et les petits maux de grossesse ?

premiers signes et symptomes d'une grossesse

Les symptômes de début de grossesse diffèrent d’une femme à l’autre. Il se peut que vous remarquiez rapidement des changements dans votre corps (au cours du premier mois de grossesse), ou que vous ne ressentiez aucun symptôme.

L’absence de règles, un besoin accru d’uriner, des seins gonflés et douloureux, la fatigue et les nausées matinales sont autant de symptômes de début de grossesse.

Quels sont les cinq signes de grossesse les plus fréquents ?

Il existe plusieurs symptômes de début de grossesse que vous pouvez ressentir.

Tout le monde n’aura pas tous ces symptômes, et certaines femmes n’en auront aucun.

Les symptômes de grossesse peuvent varier considérablement d’une femme à l’autre au cours de la grossesse. Il est essentiel de ne pas comparer votre grossesse à celle d’une autre femme.

L’absence de règle

Une période omise est l’indication la plus courante et la plus évidente d’une grossesse. Une fois que la conception a lieu, votre corps génère des substances chimiques qui inhibent l’ovulation et l’élimination de la muqueuse utérine.

Cela implique que votre cycle a cessé et que vous n’aurez pas d’autres règles jusqu’à la naissance du bébé.

Cependant, l’absence de règles n’est pas toujours un signe de grossesse. En outre, l’absence de règles peut être due au stress, à un exercice excessif, à un régime, à des déséquilibres hormonaux et à d’autres raisons qui peuvent entraîner des règles irrégulières.

Des visites fréquentes aux toilettes

Vous pouvez vous rendre compte que vous avez besoin d’uriner plus fréquemment avant même de manquer vos règles. Cela se produit parce que vous avez maintenant plus de sang qu’auparavant.

La grossesse augmente l’approvisionnement en sang de votre corps. Vos reins sont chargés de filtrer votre sang et d’éliminer les déchets en excès. Ces déchets sont éliminés par le processus de la miction. Plus il y a de sang dans votre corps, plus les mictions sont fréquentes.

Sentiment de fatigue

De nombreuses femmes ressentent une grande fatigue pendant les premiers stades de la grossesse. Cette indication de grossesse se produit en raison des niveaux élevés de l’hormone progestérone.

Comme d’autres symptômes de début de grossesse, la fatigue s’atténue généralement au cours du deuxième trimestre. Cependant, pour de nombreuses femmes, elle revient au cours du troisième trimestre.

Une migraine le matin

Contrairement à son surnom, ce symptôme de grossesse peut survenir à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Les nausées peuvent survenir dès la deuxième semaine de grossesse ou plusieurs mois après la conception.

Tout le monde ne souffre pas de nausées, et l’intensité des nausées varie. Vous pouvez avoir des nausées sans vomir. Cela varie selon les femmes : environ la moitié des femmes enceintes vomissent. Si les nausées sont très courantes pendant la grossesse, elles peuvent devenir préoccupantes si vous vous déshydratez.

Les femmes qui sont incapables de consommer de la nourriture ou des boissons en raison de nausées sévères peuvent souffrir d’un trouble appelé hyperemesis gravidarum.

Si vous souffrez de nausées sévères et de déshydratation, contactez votre professionnel de santé.

Des seins sensibles, douloureux et qui grossissent

Pendant la grossesse, vos seins peuvent devenir douloureux au toucher. La douleur peut être comparable à celle ressentie par les seins avant les menstruations, mais elle est plus intense. De plus, vos mamelons peuvent s’assombrir et se dilater.

Cette gêne est passagère et s’estompera au fur et à mesure que votre corps s’adaptera aux niveaux élevés d’hormones.

De plus, vous pouvez vous rendre compte que vos seins ont pris du volume et que votre soutien-gorge est plus restrictif que d’habitude.

Quels sont les autres symptômes de début de grossesse moins fréquents ?

Il existe d’autres indicateurs moins fréquents de début de grossesse.

Comme pour les symptômes les plus fréquents, ces indicateurs de grossesse peuvent se manifester ou non. Il est essentiel de se rappeler que chaque personne est unique et ressentira les symptômes différemment.

Saignements mineurs

Bien que des saignements mineurs puissent sembler être une indication négative, ils peuvent indiquer que votre embryon s’est implanté dans la paroi de votre utérus.

Plusieurs jours après la conception, l’embryon est implanté. De petites gouttes de sang ou un écoulement brunâtre du vagin sont des signes d’hémorragie d’implantation. Elle commence généralement au moment de votre cycle mensuel et dure de quelques jours à quelques semaines.

Les pertes de sang peuvent amener certaines femmes à croire qu’elles ont eu des règles peu abondantes et qu’elles ne sont donc pas enceintes.

Les envies de manger

L’alimentation peut être un défi en début de grossesse en raison de la faim fréquente et des aversions alimentaires.

Certaines femmes développent des envies pour certains aliments ou éprouvent une faim persistante. Si certains aliments et saveurs peuvent paraître étonnants au début de la grossesse, d’autres peuvent avoir un goût désagréable.

Des aversions alimentaires peuvent se développer tout au long de la grossesse, vous amenant à rejeter des aliments auparavant appréciés.

Un étrange goût de métal dans la bouche

Pendant les premiers stades de la grossesse, de nombreuses femmes déclarent avoir un goût métallique dans la bouche. Vous pouvez avoir l’impression de mâcher un tas de pièces de monnaie. Cela peut se produire lorsque vous consommez des aliments spécifiques ou à différents moments de la journée.

Des migraines et vertiges

Les maux de tête, les étourdissements et les vertiges sont tous fréquents pendant les premiers stades de la grossesse. Cela se produit en raison des changements hormonaux de votre corps et de l’augmentation de votre volume sanguin.

Des crampes

De plus, vous pouvez avoir des crampes qui donnent l’impression que vos menstruations sont sur le point de commencer. Si les crampes sont sévères ou si elles sont ressenties principalement sur un côté de votre corps, il est essentiel de contacter immédiatement votre professionnel de santé.

Cela peut indiquer une grossesse extra-utérine ou un autre type de problème.

Des sautes d’humeur

Vous pouvez souffrir de sautes d’humeur car vos hormones continuent de fluctuer. Ceci est tout à fait normal et peut se produire tout au long de la grossesse.

Cependant, si vous ressentez de l’anxiété, une dépression ou des pensées autodestructrices, il est essentiel de contacter votre professionnel de santé.

Syndrome prémenstruel et grossesse

Il arrive que ce qui semble être des symptômes de grossesse soit en fait des hormones de votre corps qui se préparent à une grossesse possible, voire réelle. Lorsqu’il s’agit du potentiel de grossesse, le corps des femmes est optimiste. Lorsque l’ovulation se produit, le corps commence immédiatement à se préparer à une nouvelle vie. Cela se produit même si aucune conception n’a eu lieu.

La progestérone est l’une des hormones impliquées dans le bon déroulement d’une grossesse précoce. Le taux de progestérone augmente après l’ovulation, à peu près à mi-chemin du cycle menstruel.

Le taux de progestérone continuera à augmenter pendant la grossesse, car votre corps se prépare à nourrir un bébé en développement. Si vous ne parvenez pas à concevoir, votre taux de progestérone diminuera après le début de vos règles.

Les poussées de progestérone peuvent vous faire sentir épuisée et émotive. De plus, cette hormone contribue à la douleur des seins, à la constipation et à la rétention d’eau. Ces symptômes peuvent être assez perceptibles même si vous n’êtes pas enceinte, en particulier si vous êtes sensible à la progestérone.

Si vous tombez enceinte, ces symptômes sont susceptibles de s’aggraver, car les niveaux de progestérone augmentent continuellement tout au long de la grossesse.